Remettre une pompe à chaleur de piscine en route après l’hiver

Pendant la période hivernale, il est important de protéger votre pompe à chaleur de piscine du gel. Si votre piscine est découverte, il faut penser à procéder à l’hivernage de votre PAC piscine. En vidangeant le circuit d’eau, vous protégez ainsi votre système du gel pour éviter que les tuyaux n’explosent face à l’eau gelée stagnante.

Voici quelques conseils à suivre pour remettre une pompe à chaleur de piscine en route après l’hiver, la protéger et la garder en bon état sur le long terme :

Procéder à l’hivernage de votre PAC pour bien l’entretenir

Lors de cette étape importante pour préserver votre pompe à chaleur de piscine du froid, vous devez respecter différentes étapes :

  • Couper l’alimentation électrique
  • Fermer les vannes d’entrée et de sortie d’eau du by-pass
  • Dévisser les deux raccords d’entrée et de sortie d’eau
  • Laisser l’eau s’écouler

N’hésitez pas à suivre les conseils détaillés dans notre article dédié sur le sujet !

Lors de cet hivernage, vous pouvez en profiter pour nettoyer votre pompe à chaleur de piscine. Il est notamment important de vous assurer que l’évaporateur est bien propre pour un bon fonctionnement de votre machine. Une housse de protection peut aussi vous aider à protéger votre PAC piscine, notamment des différents débris extérieurs : feuilles, branches, etc. Votre housse de protection, spécialement pensée pour protéger votre PAC laisse la condensation s’évaporer par rapport à une housse ordinaire qui pourrait causer plus de dégâts à votre machine.

 

Les différentes étapes de remise en route de votre PAC piscine

Pour prolonger la durée de vie de votre pompe à chaleur de piscine et assurer sa bonne performance à la prochaine saison estivale, quelques conseils sont à suivre pour son entretien.

 

1. Remettre votre PAC piscine en route

Tout d’abord, pour remettre votre pompe à chaleur de piscine en route, il faut enlever la couverture d’hivernage. Pensez aussi à remettre en place flotteur, paniers, buses et filtre nettoyé.

2. Enlever les débris de l’hiver avec votre épuisette

Même si votre piscine est couverte, les feuilles et branches, petits insectes de l’hiver peuvent se glisser dessous. Avec votre épuisette, retirez-les pour pouvoir relancer votre piscine dans les meilleures conditions. Profitez-en aussi pour nettoyer les abords de votre piscine : plage et margelles nécessitent certainement un coup de balai. Mieux vaut les nettoyer et éviter que ces feuilles ne tombent dans votre bassin.

3. Vérifier l’état de votre bassin

Faites le tour de votre bassin pour vérifier si des fissures sont apparues sur les parois, le fond du bassin ou sur les abords de la piscine. Si des fissures apparaissent, faites appel à un professionnel pour les faire réparer. Il saura vous conseiller sur la meilleure solution.

4. Faire le tour de votre local technique pour un hivernage

Si vous avez opté pour un hivernage actif, la remise en route est simple et rapide. Il vous suffit de réajuster le temps de filtration.

Si vous avez préféré un hivernage passif, la remise en route est plus longue et délicate. Vous devez avant toute chose remettre en état la pompe et les filtres. La pompe aura peut-être besoin d’être dégrippée : il se peut qu’elle soit un peu difficile à ouvrir après l’hiver. Vous pourrez ensuite ouvrir les vannes et remettre votre boîtier électronique sous tension. Une fois allumé, vous pourrez alors programmer le fonctionnement de votre système de filtration.

Pour la remise en route de votre système de filtration, vérifiez la pression :

  • Si la pression est trop basse : la pompe peut être potentiellement grippée, il vous faudra tenter à nouveau de la dégripper. Si elle est bouchée, il faudra procéder à son nettoyage.
  • Tandis que si la pression est trop forte : il se peut que toutes les vannes ne soient pas ouvertes, il faut les vérifier lors de la remise en route. Le problème vient peut-être du filtre, il vous suffit alors de bien le nettoyer.

5. Procéder au nettoyage de votre bassin

Il est aussi temps de bien nettoyer votre bassin. Vous pouvez utiliser un aspirateur robot pour nettoyer le fond ainsi que les parois du bassin. Il est possible qu’un amas de saleté se soit accumulé sur les parois du bassin. Si c’est le cas, évitez de rejeter l’eau dans le filtre, si nombre de débris sont présents, ils pourront le boucher.

6. Analyser et traiter l’eau si besoin

Une fois le nettoyage effectué, vous pouvez passer à l’analyse de l’eau. Vous devez alors contrôler le taux de pH, le taux de stabilisant pour une piscine au chlore, le TAC (alcalinité), le TH (titre hydrotimétrique). Il est recommandé de procéder à l’ajustement si les résultats ne sont pas bons, pour que votre bassin soit utilisable et que vous puissiez profiter de la saison de baignade.

Après avoir bien nettoyé votre bassin, il est recommandé de nettoyer aussi l’eau grâce à un traitement adapté : au chlore, au brome ou à l’oxygène actif liquide selon le traitement habituel de votre piscine. Une fois le traitement effectué, laisser tourner le système de filtration pendant 24 à 48 heures en continu pour bien purifier l’eau.

Les cas particuliers de remise en route suite à un hivernage

La procédure de redémarrage de votre bassin

La procédure de redémarrage de la piscine dépend du mode d’hivernage que l’on a choisi. Pour rappel, il existe deux types d’hivernage de la piscine :

L’hivernage actif est la méthode d’hivernage simplifiée qui consiste à laisser tourner modérément, pendant tout l’hiver, le système de filtration, généralement pendant 2 à 3 heures par période de 24 heures. D’autre part, l’eau de la piscine est régulièrement vérifiée et nettoyée, le système de filtration est lui aussi contrôlé tout au long de la morte saison. L’hivernage actif n’est recommandé que dans les régions aux hivers doux.

L’hivernage passif est préférable dans les régions au climat rude. L’hivernage passif consiste, après avoir préparé votre piscine, à mettre hors circuit les dispositifs de chauffage et de filtration et à vidanger les canalisations. Les vannes de refoulement et d’aspiration sont également fermées. Tous les équipements de la piscine sont alors stockés à l’abri dans votre local technique.

Ainsi, après un hivernage actif, la remise en route du bassin est plus simple et rapide à réaliser que dans le cas d’un hivernage passif. Il n’est pas forcément nécessaire de procéder à l’hivernage de la pompe à chaleur si votre piscine est intérieure ou sous abri, surtout si vous êtes dans une région où les gelées sont rares. Dans ce cas, la filtration de la piscine continue d’être assurée. Vous devez veiller à ce que la pompe à chaleur et le système de filtration soient bien réglés pour fonctionner correctement.

La remise en route de la piscine après un hivernage peut être effectuée par un professionnel. En tant que spécialiste, il saura résoudre les problèmes éventuels suite à l’hivernage de votre PAC piscine et de votre bassin. Vous aurez ainsi la garantie que tout est vérifié et effectué dans les règles de l’art. C’est aussi un excellent moyen pour lui poser les questions que vous avez sur votre pompe à chaleur de piscine et ainsi obtenir tous les conseils possibles concernant l’entretien à l’année de votre piscine.